Coletânea de estudos sobre autores brasileiros lançada na Bélgica
em 26/07/2016

por Felipe Lindoso
A professora Rita Olivieri-Godet (Université Rennes 2) lançou coletânea de sua organização com estudos sobre a literatura brasileira contemporânea, Cartographies littéraires du Brésil actuel. Espaces, acteurs et mouvements sociaux (Cartografias Literárias do Brasil atual. Espaços, atores e movimentos sociais).
São 42 ensaios de professores pesquisadores, dos quais 11 trabalham na França e na Alemanha, e os demais em diferentes instituições brasileiras, que abordam diferentes temáticas e autores.


Dois aspectos devem ser ressaltados nessa publicação editada em Bruxelas pela Peter Lang – Éditions Scientifiques Internationales . O primeiro é que o livro é um sintoma do crescente interesse pela literatura brasileira no âmbito internacional, e em particular na França e na francofonia. Essa cartografia da produção literária atual revela dinâmicas espaciais e a emergência de novos atores sociais (e autores). O segundo é a abrangência e diversidade dos temas tratados, e do modo como são tratados, como se percebe no sumário do livro:
- Rita Olivieri-Godet: Présentation

- Ivete Lara Camargos Walty: Le récit brésilien contemporain: des anthologies et des tendances

– Andrea Saad Hossne: Intimité et corrosion : narrateurs et récits d’une mémoire (historique) introjectée

– Eurídice Figueiredo: Kaddich pour une disparue sous la dictature : K. de Kucinski

– José Antonio Spinelli : Dictature et mémoire : Soledad no Recife et la reconstitution littéraire de l’histoire

– Priscila Matsunaga : Temps mort, quand la dictature n’en finit jamais

– José Luís Jobim : La fiction et La fictionniste, de Godofredo de Oliveira Neto

– Ana Maria Clark Peres : Chico Buarque et le Brésil

– Maria Elizabeth Chaves de Mello : Mémorialisme et fiction au Brésil contemporain

– Ilana Heineberg : La judéité dans Diario da queda, de Michel Laub : la Shoah, les rites et la transmission

– Reheniglei Rehem : Luanda Beira Bahia : esprit du lieu, mémoire, fiction

– Sandra Assunção : Portraits de la nation dans Récit d’un certain Orient et Deux frères de Milton Hatoum

– Gisele Novaes Frighetto : Étude de la dialectique national/universel dans quatre romans brésiliens contemporains

– Dominique Stoenesco : Migrations, identité et discours littéraire dans l’œuvre de Luiz Ruffato

– Cleudemar Alves Fernandes : Écriture de soi et histoire dans la littérature contemporaine

– Rubens Edson Alves Pereira et Elvya Shirley Ribeiro Pereira : Trames et flux de la métafiction de Ana Miranda – Semíramis

– Giulia Manera : « Sou uma mulher do século xix, disfarçada em século xx » : canon et marginalité poétique chez Ana Cristina Cesar

– Luciana Eleonora de F. Calado Deplagne : En suivant le fil de nos ancêtres. La resignification textuelle des écrivaines tisseuses actuelles : Colasanti, Hilst, Leonardos et Prado

– Ilca Vieira de Oliveira : Voix et silence dans la poésie de Ferreira Gullar : graphies du moi et de la ville

– Mireille Garcia : Historicité de l’espace dans l’œuvre de Milton Hatoum

– Antoine Kauffer : Du Relato de um certo Oriente aux Orfãos do Eldorado : traversée à rebours dans l’identité territoriale brésilienne

– Ana Maria Chiarini : Un centaure brésilien dans le paysage de São Paulo

– Rita Olivieri-Godet : Entre forêt et ville : le roman contemporain brésilien et le non-lieu des Amérindiens

– Cécile Sidery-Jacquey : La ville ou la perte de l’oikos dans Cinzas do Norte de Milton Hatoum et Habitante Irreal de Paulo Scott

– Soraya Lani : Quel avenir pour la poésie noire au Brésil. « Cadernos Negros », entre reproduction mimétique et renouvellement esthétique : pour une intertextualité afro-lusobrésilienne

– Antônio Fernandes Júnior et Kátia Menezes de Sousa : Mémoire et stratégies du biopouvoir dans les transformations sociales : repositionnement du discours littéraire au Brésil

– Rogério Santana : Littérature brésilienne contemporaine : isolement et exclusion dans la favela

– Suely Leite : La représentation du milieu urbain dans Ninguém é inocente em São Paulo de Ferréz

– Maria Rita Sigaud Soares Palmeira : Analyse de l’écriture carcérale brésilienne contemporaine – Volnei José Righi : Rap, littérature marginale et mouvements sociaux dans le Brésil actuel : la rue comme espace médiateur de conflits

– Valeria Aparecida de Souza Machado : Violence dans l’espace urbain : le vol à main armée en tant que fracture des relations intersubjectives

– Marina Silveira De Melo : Du roman noir au roman autobiographique : variations de la représentation de l’urbain dans la fiction de Rubem Fonseca

– Valéria Cristina Pereira da Silva : Goiânia imaginaire : la ville, ses tons, ses temps à la croisée du paysage et de la littérature

– Júlio César Suzuki et Angelita Pereira de Lima : Cartographie subjective et langage dans Os cordeiros do abismo

– Eliana Calado: La Caruaru de Nelson Barbalho : nouvelles symboliques de l’urbain au XXe siècle

– Analice de Oliveira Martins : Le sertão et la ville dans la fiction contemporaine

– Gustavo Arnt : Campagne et roman au Brésil : entre le locus amoenus et le locus terribilis

– Borges et Rayanne Cardoso : Le sertão : espace social et poétique chez Guimarães Rosa

– Roseli Bodnar : Le sertão, une réinvention poétique chez Ariano Suassuna

– Jean-Yves Mérian : Littérature des frontières et frontière des littératures : Aldyr Garcia Schlee

– Rosana Cristina Zanelatto Santos : Aux frontières du Mato Grosso : les traces de la langue dans les scènes de violence

– Itamar Rodrigues Paulino : Entre les remous de l’imaginaire et les houles du réel : Un regard sur la littérature amazonienne brésilienne dans la contemporanéité

– Ligia Chiappini : Déambulations et regards internes et externes dans la poésie de l’Amazonie brésilienne : Vicente Franz Cecim versus Raul Bopp.

 

Deixe um comentário

*Campos obrigatórios. Seu e-mail nunca será publicado ou compartilhado.